Copyright © 2010 Site officiel de Jacques Cassabois. Tous droits réservés

Site créé par Judith DELVINCOURT et administré par Martine POGNANT

 Contact  - Plan du site

Maj le 30/04/2017

Le 28 mai 2011, les universitaires de la SIEFAR (Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime) m’avaient invité à parler de Jeanne d’Arc lors de leur journée d’étude consacrée à la représentation des femmes de l’Ancien Régime dans la littérature pour la jeunesse contemporaine. Cécile Térouanne, mon éditrice, m’accompagnait. Elle y a affirmé sur le roman historique et sur son rôle d’éditeur jeunesse, des positions auxquelles on n’est guère habitués et qu’il est revigorant d’entendre.

Jeanne d’Arc aux huitièmes rencontres de la Siefar Jeanne d’Arc aux huitièmes rencontres de la Siefar 16 novembre 2011

>> Questions d'une jeune lectrice

>> Questions à propos de "Jeanne"

>> Questions d'une étudiante à propos de "Tristan et Iseut" et "Le chevalier Tristan"

>> Questions d'une classe à propos du "Chevalier Tristan"

>> Questions de deux collégiens à propos du "Premier Roi du monde"

>> Questions parvenues sur le site du Livre de Poche Jeunesse

Questions des lecteurs

La correspondance qui suit s’est échangée avec des enfants d’un cours moyen de l’école de Germigny-l’Évêque, en Seine-et-Marne, et leur institutrice, à l’issue d’une année de travail. L’histoire à laquelle nous faisons allusion dans cet échange avait été écrite à trois : deux classes et moi, selon un principe d’écriture tournante, ou chacun écrivait à tour de rôle et passait à son voisin, selon une organisation rigoureuse.

Les enfants de Germigny-l’Évêque Les enfants de Germigny-l’Évêque 27mars 2010

Cet entretien, conduit par Jean Moreau, a été publié en 1993 dans un numéro de la revue maçonnique Le Maillon, précédé de la présentation suivante : "Jacques Cassabois a publié de nombreux livres, notamment L’HOMME DE PIERRE, dont la dimension initiatique est évidente. Son dernier ouvrage, SINDBAD LE MARIN est de la même veine. Jacques Cassabois, dans son œuvre et dans sa vie, apparaît comme « un maçon sans tablier ». Son talent et cette connivence entre démarche littéraire et démarche symbolique nous interrogent. La rédaction du Maillon remercie chaleureusement Jacques Cassabois pour sa collaboration qui nous honore particulièrement."

Interview Le Maillon Interview Le Maillon 27 mars 2010

[...]C’est en fouillant dans le deuxième carton que j’ai mis au jour un trésor oublié. Un trésor d’amitié qui avait bonifié dans l’obscurité depuis vingt ans, sous la garde des chauve-souris qui logent sous mon toit : une correspondance avec Claude Duneton. Le bon, le généreux Claude, toujours présent quand les copains le sollicitaient...[...]

Correspondance avec Claude Duneton Correspondance avec Claude Duneton 30 novembre 2013

En faisant du tri dans ses papiers, Jacques a retrouvé cette lettre de février 1994, dans laquelle il répondait à la question :

“ Pour vous, qu’est-ce que l’écriture ? ”.

A propos d’écriture A propos d’écriture 20 octobre 2013

Clémence et Louis.

Ils ont 16 ans tous les deux. Ils s’aiment. Ils aiment la vie et ne savent pas encore à quel point. Il suffira d’un déclic pour qu’ils en prennent conscience. Ce déclic, c’est un forage, autorisé dans leur commune. C’est surtout la démobilisation grandissante des adultes qui s’étaient d’abord dressés contre cette agression et dont l’ardeur tiédit.

La colère des hérissons 13 octobre 2013 La colère des hérissons

Le premier Roi du monde a fait l’objet d’un défi lecture dans huit classes de Seine-et-Marne, au terme duquel il était convenu que chaque groupe poserait une question à Jacques. En fait, c’est Gilgamesh, roi d’Ourouk qui a été directement interrogé et, miracle… Gilgamesh a répondu.

Lettres à Gilgamesh Lettres à Gilgamesh 21 juin 2013

Dans le cadre du Mois de la Femme, les rédactrices du site du Livre de poche jeunesse ont questionné Jacques à propos dANTIGONE et de JEANNE, sur le thème : Les héroïnes vues par un homme. Tant qu’elles y étaient elles ont ajouté quelques questions sur son Parcours d’auteur.

Mois de la femme 21 juin 2013 Mois de la Femme

Pendant le Salon du livre de poche de Saint-Maur-des-Fossés (juin 2012), Jacques a répondu aux questions d’élèves de 5è du collège Rabelais qui avaient lu JEANNE.

#interview_stmaur Jeanne : interview au Salon du livre de poche 21 juin 2013

Jacques a répondu aux questions de Sherryn, une lectrice suisse, passionnée de livres et créatrice d’un site littéraire, désireuse d’approfondir avec lui certains aspects de son roman : 1212, la croisade des Indignés….

Question d'une lectrice Questions d'une lectrice 12 septembre 2012

 Étienne a quatorze ans. Il devrait marcher dans les traces de son père. Pourtant, c’est un autre chemin qu’il décide de suivre. Le premier, il se lève. Le premier, il parle. Le premier, il s’indigne contre les puissants, il fait entendre la voix du peuple. Enfants, femmes et petites gens...

Ils n’ont rien. Rien que leur foi et leur dignité. Pourtant, ils sont des milliers à accompagner Étienne, sans aucun soutien, sans aucune armure.

1212... 1212, la Croisade des Indignés 20 avril 2012

Cher grand Claude en allé,

Enfin libre.

Enfin souple et léger, ingambe comme tu ne l’as jamais rêvé.

Tu as retrouvé ta voix d’écorce,

tes yeux d’eau salée, dissimulés dans tes sourires de malice,

et le torrent de tes mots, si longtemps obstrué, peut à nouveau jaillir et irriguer de ta paix

nos terres orphelines.

Claude est mort Claude est mort le 21 mars 2012 24 mars 2012

À la suite d’un accident cérébral, Claude est devenu hémiplégique. Il a perdu l’usage de la parole et ne peut plus ni lire ni écrire. Pour Noël, ses amis de la librairie la Lucarne des Écrivains, fondée à son initiative, ont décidé de lui consacrer le numéro de décembre de la Gazette de la Lucarne. Voici ce qu’écrivait Claude, en février 2008, au lancement du numéro 1 de la Gazette.

Claude Duneton claude-duneton.png Claude Duneton 12 janvier 2012

 « Si j’étais moins intelligent / Si j’avais pas ma carte de lâche / Je leur foutrais mon pied dans les dents / Je leur faciliterais pas la tâche / En première page des magazines / Ils sont partout dégueulant / Leur réforme et leur grippe porcine / Le bon peuple et son président. »« Il faut chanter la Marseillaise / Et avé’ la main sur le cœur / Moi je la siffle avec les Beurs / Prie pour qu’au foot on soit de la baise / L’ordre moral est bien partout / La démago de gauche à droite / J’aime mieux attendre qu’ils soient bien saouls / Avant de me battre. »

Quand j’ai découvert ces lignes, extraites de la lettre ouverte que Myriam Picard a écrite à ce bobo chanteur, j’ai décidé de lui répondre à mon tour.

Touche pas à ma Jeanne ! Touche pas à ma Jeanne !  (Lettre ouverte au chanteur Raphaël) 17 novembre 2010

Jacques raconte son voyage à Compiègne, où il retrouve son cher ami Claude Duneton, mais aussi le fil invisible qui le lie à Jeanne d'Arc... .

Voyage à Compiègne Voyage à Compiègne 8 juin 2010

Auteur à temps plein depuis 2002, Jacques Cassabois s'intéresse aux textes anciens et fondateurs, aux mythes et aux contes qu'il s'attache à « augmenter » avec justesse. Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages (des contes, des albums, des romans) Citons « Le joueur de flûte de Hamelin", "Sindbad le marin"," L'épopée de Gilgamesh", "Tristan et Iseut", "Antigone" et prochainement Jeanne d'Arc. Sans plus attendre, accueillons Jacques Cassabois, auteur opiniâtre et exigeant, et… « fourmi » dans l’âme.

Entretien avec Ricochet Entretien avec Ricochet et le Centre International d’Études  sur la Littérature pour la Jeunesse 8 juin 2010

L’épopée de Gilgamesh, de Jacques Cassabois : Montrer « la jeunesse éternelle d’une vieille histoire »

– Pouvez-vous expliquer quelles sources vous avez consultées pour écrire votre livre ?

– Essentiellement l’oeuvre de Jean Bottéro: sa traduction de l'épopée, ses livres, ses articles nombreux, d’autres ouvrages aussi sur l’histoire de la Mésopotamie, des articles parus dans L’Histoire, Archeologia… Et d’une manière générale, tout ce qui pouvait m’imprégner de Mésopotamie. Cela se passait en 1993. Je devais faire un livre pour la jeunesse et, après une première phase de recherches documentaires, j’ai renoncé devant la difficulté et tout laissé tomber. Quelques mois après, pour des raisons trop longues à expliquer, je me suis remis au travail et cela a donné un livre pour adultes.

Interview Le Monde de L'Education Interview parue dans La Nouvelle Revue Pédagogique  et Le Monde de l’éducation 27 mars 2010

Ce colloque, organisé par Denise Escarpit et Bernadette Poulou de la revue Nous voulons lire, s’est tenu à Bordeaux en octobre 1992. Voici le texte de ma communication : "Mes livres, fréquemment, m'amènent comme beaucoup d'auteurs, à rencontrer des enfants. J'aime ces rencontres. Derrière chaque enfant se cache une enfance. Particulière et invisible. Dissimulée par la classe, le groupe, les rapports sociaux. Il arrive parfois que le climat de la rencontre réchauffe ces enfances, les encourage à se découvrir. Alors, les questions des élèves qui interrogent, brièvement, se changent en réflexions d'individus qui pensent. Alors, les questionnaires préparés qui ont servi à faciliter la métamorphose disparaissent dans les cartables ou s'endorment sur les tables.[...]"

Colloque de Bordeaux Colloque de Bordeaux : enfance et écriture 27 mars 2010

Complaisante l’autobiographie ? Narcissique ? Allons donc ! Une manière irremplaçable de retrouver sa légitimité d’être humain, au contraire. Je développe cette évidence, dans cette allocution de remerciement, prononcée au Conseil Régional de Franche-Comté, le jour de la remise du Prix du livre comtois, pour mon livre DANS LA LUMIÈRE DU JARDIN, le 23 juin 1995, à Besançon.

Prix du livre Comtois Prix du livre Comtois 27 mars 2010

J’avais été sollicité, comme nombre d’auteurs, pour écrire sur un livre qui m’avait particulièrement marqué lorsque j’étais enfant. J’avais choisi LE PETIT PRINCE. Ce texte est paru dans un numéro de la revue « Nous voulons lire » : "C'était décembre. J'avais douze ans, j'étais malade. Une de ces rhino-pharyngites que je savais, avec un art consommé, transformer en angine pour clamer mon refus de l'internat et qui me retenait à la maison une semaine, parfois deux selon mon habileté à entretenir ma température, dans la chaleur du lit où je savais que ma mère s'occuperait de moi, uniquement de moi.[...]"

Le petit prince Le Petit Prince 27 mars 2010

 C’est le titre d’un livre. Et ce livre est la trace d’un travail entrepris par des collégiens de Morez et des écoliers des Rousses et de Septmoncel, dans le Jura. Ils sont partis, magnétophone et appareils photo en main, questionner des femmes. Des jeunes et des vieilles, sur leur vie, à brûle pourpoint. Une fois leur moisson engrangée, sous la conduite de leurs enseignants et du photographe Marc Paygnard, ils ont réfléchi, se sont organisés en « Atelier du Patrimoine » pour écrire leurs visites chez ces femmes qui les avaient accueillis et mieux nous permettre de les rencontrer. Leur livre presque achevé, ils m’ont demandé de le préfacer.

Femmes du Haut-Jura Actualité

Gulwali, petit Afghan de 12 ans, a été chassé par sa propre mère, parce que mieux valait une mort probable, et le plus tard possible, sur les chemins de l'exil, qu'une mort assurée, brutale, sur la terre natale.

Moi, Gulwali Gulwali, un Héraclès d'aujourd'hui 12 mars 2016

  Il a été réalisé par Sébastien Bouteix, alors enseignant à l’école Saint-Exupéry (ZEP de Meaux - 77), à partir de mon livre LE PREMIER ROI DU MONDE. Faire découvrir Gilgamesh à la manière d’une enquête policière était son but. Ses élèves seraient des détectives et moi, empruntant l’identité de Gilgamesh, je correspondrais avec eux, par messagerie électronique interposée, depuis ma ville d’Ourouk en Mésopotamie.

Un travail remarquable

C’était avant la mort de Claude, donc avant mars 2012. Armel Louis, le libraire de La Lucarne des Écrivains, avait réuni des témoignages pour la Gazette. Deux de ces textes, qui dépeignaient le côté truculent et gaillard de Claude, ébouriffé, fringué à la diable, avaient déplu à Odile.

Un beau portrait de Claude Duneton Un beau portrait de Claude Duneton 6 juillet 2016

À la demande du groupe pédagogique Les clefs de l'école, qui sollicitait certains auteurs pour recueillir des témoignages de scolarité, j'ai confié ce " souvenir " dont je n'avais jamais parlé auparavant. Le hasard a voulu que je l'écrive juste 50 ans après l'événement que je raconte.

Rencontre avec un être bienveillant Rencontre avec un être bienveillant 21 juin 2016 lycee.jpg

Le beau roman de Claude Duneton, La Dame de l'Argonaute est paru en février 2009, deux mois avant Les Onze de

Pierre Michon.

La Dame de l'Argonaute La Dame de l’Argonaute 31 mars 2017

N'était l'avertissement de la quatrième de couverture, on continuerait de se poser ces questions, une fois tournée la dernière page du roman.

Dame, quelle Dame ? Dame, quelle dame ? et quid de cet argonaute ? 31 mars 2017