Copyright © 2010 Site officiel de Jacques Cassabois. Tous droits réservés

Site créé par Judith DELVINCOURT et administré par Martine POGNANT

 Contact  - Plan du site

Maj le 19/08/2017

- Pourquoi Prométhée ? m'ont demandé certains lecteurs qui connaissaient mon projet.

- Parce que j'ai croisé sa route en écrivant L'ÉPOPÉE D'HÉRACLÈS ! leur ai-je répondu. C'est ce dernier, en effet, qui libère de ses chaînes le Titan retenu prisonnier sur le Caucase.


Prométhée m'attirait par sa fougue, par sa rébellion fracassante, que Zeus avait sévèrement matée. J'ai eu envie de le connaître mieux et, aussitôt mon livre sur Héraclès achevé, j'ai poursuivi mon travail avec Prométhée.


J'ignorais que ce personnage ne se laisserait pas facilement approcher et, après quelques mois de recherches, j'ai tout arrêté… comme je l'avais fait pour Héraclès, des années auparavant.

Ce mythe est truffé d'énigmes, de variantes difficiles à accorder, d'incohérences également comme le sont souvent ces vieux textes, et je ne me sentais pas capable de résoudre ces difficultés.


Les mythes grecs n'ont pas été conçus d'une traite.

Ils se sont stratifiés au cours des siècles, se sont construits peu à peu, subissant l'influence des peuples qui ont envahi la Grèce au cours des siècles, et s'y sont installés avec leurs coutumes, leurs croyances.

Ils se sont aussi élaborés grâce aux auteurs qui, par leurs textes, nous ont façonné une image personnelle des héros et des dieux, leurs grandes voix se juxtaposant, sans souci de fidélité aux versions antérieures, et s'amalgamant pour former un ensemble.


Le mythe d'Héraclès, foisonnant, en est un exemple éclatant. Celui de Prométhée aussi, à ceci près qu'il est beaucoup plus sec.


Dix-huit mois et deux livres plus tard, je me suis à nouveau laissé attirer par Prométhée. Les mystères qui m'avaient rebuté s'étaient éclaircis et mon regard sur cette figure majestueuse avait changé.


Prométhée va évidemment de pair avec Zeus et je me suis rendu compte que pour comprendre les enjeux de la joute féroce qui les a opposés, il fallait remonter la généalogie de ces deux entités majeures du panthéon jusqu'aux origines du monde telles que la Grèce les concevait.


En effet, après Ouranos qui a posé les fondamentaux du cosmos, après Cronos qui les a fait mûrir (le sens de la dévoration de ses enfants), Zeus, occupant à la tête de l'univers une place préparée par ses père et grand-père, vient parfaire la Création pour lui permettre de poursuivre son expansion.

Prométhée, à l'inverse, n'est tributaire d'aucun héritage, d'aucune contrainte. Il est libre. Il n'est pas non plus un être de pouvoir, ni un gestionnaire. Il est un génie compulsif, obsédé par l'exploration de l'infini, pétrissant l'insaisissable matière de l'absolu, comme ces mathématiciens, (Alexandre Grothendieck, mort en 2014, est le dernier de ces foudroyants), dont on découvre après la mort des spéculations qui prennent à bras le corps les énigmes de l'univers et qui nécessiteront, pour être élucidées, des décennies de travail aux plus doués de leurs successeurs.

  

Prométhée ne se soucie pas le moins du monde d'organiser ses découvertes, ni de leur trouver des applications. Sa liberté le rend imprévisible et c'est en cela qu'il constitue un danger pour Zeus.


C'est pourquoi, lorsque le maître de l'Olympe a définitivement assis son pouvoir, les deux monstres sacrés ne peuvent plus cohabiter. L'un des deux doit s'effacer et se soumettre.

Le statut des hommes par rapport aux dieux, le vol du feu, la transmission des Arts et des Sciences à la jeune humanité, la création de la femme - la fameuse Pandore -, sont autant d'étapes de l'empoignade qui a opposé Prométhée à Zeus, son cousin, jusqu'à l'épreuve de terrible prise de conscience au sommet du Caucase.


C'est cette histoire que j'ai racontée.


Jacques Cassabois

Editions Livre de Poche Jeunesse

Couverture de Hélène Builly

Acheter le livre

Prométhée couverture.jpg Prométhée le dernier Titan Prométhée le dernier Titan