Copyright © 2010 Site officiel de Jacques Cassabois. Tous droits réservés

Site créé par Judith DELVINCOURT et administré par Martine POGNANT

 Contact  - Plan du site

Maj le 30/04/2017

Le making of de la couv' - Page 2

Page 2 sur 6

L’armure de guerrière, le mouvement de l’étendard, OK. Mais les yeux au ciel, non ! Pas moyen d’avaler. Et le mot de Sophie me glace : « Elle fait l’unanimité ici. » Je suis coincé. J’hésite. Que faire ? Applaudir à mon tour ? Rajouter ma couche de satisfaction sémillante ? « Ah oui, très chouette ! Génial ! Vraiment ça promet ! » La tranquillité du béni oui-oui qui bêle à l’unisson. Je sais faire. C’est même mon premier réflexe dès que je flaire un conflit. Surtout ne pas gâcher la joie, étouffer dans l’œuf ce qui risque de fâcher. Sauf qu’avec Jeanne, l’œuf résiste. On l’a tellement figée dans ces poses sulpiciennes. Je ne vais tout de même pas chausser des godillots et marcher d’un pas qui n’est pas le mien ! J’aurais l’impression de la trahir.


Je me lance donc. Je réponds à Sophie, avec copie à Cécile. J’insiste sur le stéréotype des yeux de merlan frit. Il ne s’agit pas d’écarter la ferveur, mais de la mettre au service de la détermination humaine de Jeanne. Sa pugnacité est faite de ce mélange qui apparaît notamment dans les chapitres sur la bataille d’Orléans. Je renvoie aussi, à titre d’exemple, aux statues que j’ai photographiées à Compiègne. Elles se trouvent sur mon site.


Mon mél part à midi cinq. La boutique ferme au quart. Ric rac !


Une fois rentré, je montre l’esquisse à Françoise qui se range à son tour du côté de l’unanimité ! Misère ! Je me demande si j’ai eu raison de faire entendre ma différence.


À Paris, dès réception, Sophie fait suivre mon mél :

Pages… 1 ~ 2 ~ 3 ~ 4 ~ 5 ~ 6

La machine s’est mise en marche, lubrifiée par le liant de l’échange. Je l’ignore encore. Je l’apprends le lendemain matin.

28 avril

Stéphanie a réagi immédiatement. Via Sophie, sa réponse me parvient.

Je m’empresse d’ouvrir les deux nouvelles pièces jointes.