Copyright © 2010 Site officiel de Jacques Cassabois. Tous droits réservés

Site créé par Judith DELVINCOURT et administré par Martine POGNANT

 Contact  - Plan du site

Maj le 30/04/2017

Le prince de l'hiver

Extrait

le_prince_de_l_hiver-2.jpg

Pourquoi cette histoire ?

990. Le prince de l’hiver, un second album illustré par Frédéric Clément, sortait enfin chez Milan, après des années de recherches infructueuses. Beau travail, une nouvelle riche collaboration avec Frédéric. On avait rêvé, cinq ans auparavant, dans un train entre Rouen et Le Havre, de remettre ça, après Le premier chant. Frédéric m’avait dit :


— J’aimerais faire un livre bleu. Et toi ?

— Moi, j’avais répondu, un livre froid. Ça tombe bien. Le bleu s’accorde pas mal avec le froid.


Il me restait à trouver une idée et surtout, à écrire le texte. À cette époque, j’avais une grosse, très grosse nostalgie de la neige et du froid. C’était le Jura qui m’appelait. Mon enfance simple de là-bas, héritière d’autres enfances encore plus frustres, aux hivers de moins trente et d’engelures aux pieds, que ma mère soulageait en me faisant prendre des bains d’urine dans une cuvette. Ce passé m’apostrophait, sur le mode : « Qu’est-ce que tu fais de ce qu’on t’a donné ? » Je sentais son reproche d’ami que j’avais négligé, d’ami nourricier. Il s’installait en moi, comme un vieux appuyé sur sa canne devant son fourneau, et son regard silencieux se rivait dans mes yeux.


— Tu vas attendre encore longtemps ?


J’aurais voulu répondre que non, mais je préférais me taire.

Prix Octogone

Dans le chapitre 19 de L’ART DE L’ENFANCE, d’où cet extrait est tiré, d’autres pages vous raconteront comment j’ai trouvé le thème du conte sur un trottoir d’Aubervilliers, comment l’opération « Tempête du désert » a stoppé net la diffusion de cet album dont le premier tirage fut épuisé en quelques semaines, et bien d’autres détails encore. Joies, regrets, drôles de questions... Aujourd’hui, ce livre est épuisé depuis longtemps et je l’ai enfoui dans mon grenier.