Copyright © 2010 Site officiel de Jacques Cassabois. Tous droits réservés

Site créé par Judith DELVINCOURT et administré par Martine POGNANT

 Contact  - Plan du site

Maj le 30/04/2017

Dire la vie et la  mort avec Gilgamesh


Avec trois classes de 6è particulièrement entraînées du collège de Villenave d'Ornon, où l'on travaille hardiment en pluridisciplinarité, à la préparation d'un spectacle de danse sur LE PREMIER ROI DU MONDE.

Jules C.

Comment qualifieriez-vous Gilgamesh ?

C'est un casseur, un tyran violent qui, un jour, est fauché par la grâce. Cette grâce porte un nom : l'amitié.

Jules L.

Si Gilgamesh était un animal, lequel serait-il et pourquoi?

Un lion bien sûr. Il avait la réputation d'être d'une si grande force qu'il tuait les lions à mains nues. D'ailleurs on le représente souvent tenant un lion étranglé sous son bras. L'espèce assyrienne était  plus petite que l'espèce africaine, mais tout de même. Je ne sais pas vous, mais moi je ne serais pas allé m'y frotter !


Symboliquement, le lion incarne l'autorité, la majesté, la force, la noblesse, l'autorité. Il règne. C'est le roi des animaux. Mais toute caractéristique symbolique possède deux aspects : l'un solaire, l'autre lunaire ; ou encore positif-négatif ; ou encore lumineux-nocturne. Je vous ai donné des exemples qui appartiennent au côté lumineux, mais du côté nocturne, la force devient brutalité, l'autorité tyrannie, la majesté orgueil, la noblesse vanité.


Gilgamesh, tel qu'on le découvre au début de cette histoire, habite plutôt sur la rive sombre du symbole. Enkidou va contribuer à le ramener sur la rive ensoleillée, surtout par sa mort. Mais il faudra attendre son retour du pays d'Outa-napishti pour qu'il devienne pleinement lumineux.

Tom

Pensez-vous être connu dans d'autres pays ?

Non ! (C'est la réponse la plus courte que j'aie jamais faite ! Très commode. Merci Tom.)

Clément

Si vous deviez incarner le rôle d'un des deux héros, lequel incarneriez-vous et pourquoi ?

Enkidou, sans hésiter. C'est un être simple, neuf, il est une émanation brute de la nature. Parce qu'il a les yeux clairs, s'émerveille, s'étonne. Parce qu'il est proche des éléments, comprend les voix qui parlent dans les vents et leur répond. Parce qu'il fournit aussi des efforts gigantesques pour changer de vie et qu'il garde dans son cœur la mélancolie terrible de son ancienne existence, du désert, des gazelles, des habitudes rudes de cette époque.

Vraiment, je l'aime infiniment. Grâce à lui, je retrouve le village où j'étais petit garçon. Je n'aurais aucune difficulté à l'incarner.


Voilà, chers Jules, Tom et Clément ce que je peux vous dire. Ces réponses à vos questions, différentes de celles des autres classes, complètent ce que j'ai dit auparavant. Je vous invite à faire une grande salade commune de mes réponses afin de la mettre en commun, et peut-être… de vous régaler. Euh… vous aimez la salade j'espère !



Jacques


6è5 6è1